07 83 81 26 90

LE REVERSE FACTORING

LE REVERSE FACTORING : UN FINANCEMENT MODERNE

« Le reverse factoring , un outil de financement des achats court terme rapide – 48h et de gestion du poste client. »

Le reverse factoring, aussi appelé affacturage inversé, ou affacturage des achats est une technique de financement utilisée par les entreprises fournissant des biens et des services. Cette méthode de financement permet au fournisseur de voir ses créances payées rapidement sous 24h par le factor qui sera lui-même remboursé par le donneur d’ordre. Il implique trois acteurs différents que sont :

  • le fournisseur,
  • le client
  • et l’affactureur (ou factor)
Pourquoi souscrire un contrat de reverse factoring ?

Tout simplement pour financer un développement rapide et/ou de grosses commandes et pour sécuriser les fournisseurs

Comment fonctionne le reverse factoring ?

Le fournisseur est réglé de ses créances clients sous 24-48h par le factor, au lieu de 60 jours moyens. Ces mêmes créances ont au préalable fait l’objet d’un bon à payer de la part du client. Le Factor sera remboursé à l’échéance de la créance par le client.
Le souscripteur, le client va choisir les founisseurs auxquels il fait bénéficier du programme de reverse factoring: il va sécuriser ses sources d’approvisionnement, pérénniser ses relations, et améliorer sa marge opérationnelle grâce aux escomptes obtenus via les paiement anticipés

 

Prix du reverse factoring ?

Le prix est payé par le fournisseur et intègre les frais de financement, de gestion des factures et d’assurance

Le reverse factoring permet-il de financer toutes le factures ?

Il permet de financer un seul ou plusieurs fournisseurs et n’impose pas le financement de toutes les factures d’un fournisseur

Comment optimiser mon contrat de reverse factoring ?

Confiez-nous votre contrat, nous l’analyserons et négocierons pour vous un contrat plus compétitif

Quel est le CA minimum à céder ?

Auparavant réservé aux grand groupes, le reverse factoring peut aujourd’hui être mis en place dès la cession de volumes supérieurs à 5 ME par an

Plus d’infos en fin de page: CLIQUEZ  ICI

DEVIS GRATUIT SANS ENGAGEMENT

Confiez-nous votre projet et nous vous ferons des devis sous 24h

DEVIS GRATUIT

entreprises utilisent l'affacturage en France

%

des contrats d'affacturage sont du reverse factoring

Durée moyenne d'un contrat d'affacturage

VOS CONTRATS EN 3 ÉTAPES: simple, souple et rapide

T

ETAPE 1

Analyse de vos besoins

ETAPE 2

Nos Conditions

  • recevez nos offres sous 48h
  • le factor achète vos situations de travaux
  • • vous percevez les fonds sous 24h
  • • la relance client est gérée par le factor
  • • l’encaissement est géré par le factor
  • • vous êtes garanti contre le risque d’impayé
l

ETAPE 3

Mise en place des contrats

  • choix de la meilleure solution
  • bon pour accord sur l’offre
  • signature de la fiche information et conseil
  • paiement de la prime assureur
  • émission des contrats et attestations
  • renvoi à l’assureur du contrat original dûment signé

POURQUOI FAIRE APPEL À NOS SERVICES ?

%

Taux de réussite

Nombre de dossiers actuellement à l'étude

Un accès large au marché

Un accès direct au marché français et au marché des Lloyds
b

Un seul dossier

Vous constituez UN SEUL et unique dossier. Nous consultons tous nos partenaires.

Les meilleurs tarifs

Nos partenaires proposent des tarifs très compétitifs et stables
i

Devis gratuit sans engagement

Aucun frais perçu pour la mise en concurrence et l’émission des devis

Réactivité

Nous nous engageons à revenir vers vous sous 24h et à présenter les premiers projets sous 72h

Les garanties

Des contrats spécialement conçus pour vos activités spécialisées

+ D’INFOS SUR LE REVERSE FACTORING

Définition du reverse factoring

Le reverse factoring, aussi appelé affacturage inversé, est une technique de financement mise en place par le client de fournisseurs de biens ou de services. De cette façon, le client propose à ses fournisseurs un paiement comptant par le biais d’une société d’affacturage. Le fournisseur est alors favorisé et sécurisé au niveau de sa trésorerie.

Le client est donc à l’initiative de la mise en place de l’affacturage inversé. De manière générale, ce client est une société importante, la mise en place d’une telle solution étant rare dans les autres cas de figure.

Pour chaque fournisseur du client, l’affacturage inversé a le même intérêt que l’affacturage classique. Cependant, il concerne uniquement le client ayant fait la démarche. L’intérêt principal pour les fournisseurs est le paiement comptant des factures grâce à la société d’affacturage. Le paiement des factures du client est donc immédiat et intégral alors que les dispositions habituelles prévoient de larges délais de paiement. Les fournisseurs sont ainsi avantagés au niveau de leur trésorerie grâce au paiement anticipé des factures. En plus de cela, les fournisseurs sont déchargés de la gestion administrative des créances du client concerné. L’affactureur se charge lui-même des relances et du recouvrement.

Le client pour sa part cherche à assurer grâce au factoring la bonne santé économique de son fournisseur sur le long terme. De même, grâce à l’affacturage inversé et le paiement comptant des factures qu’il permet, le client peut obtenir de la part de ses fournisseurs des escomptes de règlement, c’est-à-dire des remises sur ses factures. Le client réalise alors des économies sur son poste fournisseur.

Pour le fournisseur, le reverse factoring porte donc sur son poste client. A l’inverse, il porte sur le poste fournisseur pour le client. Si les intérêts des parties sont bien différents, chacun y trouve de nombreux avantages

Les différences entre le factoring et le reverse factoring

La différence majeure entre le factoring et le reverse factoring est l’acteur qui en est à l’origine. En effet, dans le cas du factoring, c’est le fournisseur qui choisit cette solution de paiement. Au contraire, lorsqu’on parle d’affacturage inversé, c’est le client qui est à l’initiative de la mise en place de cette solution.

Autre différence importante entre ces deux techniques de financement, le reverse factoring s’applique uniquement sur les factures d’un client (celui en ayant fait la demande). Or, dans le cas du factoring, cela porte sur les créances de tous les clients qui ont été acceptés par le factor ou au moins d’une grande majorité d’entre eux.

Si le factoring peut être imposé par le fournisseur à ses clients, notamment grâce à la confidentialité lorsque ceux-ci sont réticents, ce n’est pas le cas de lorsqu’il est inversé. Dans ce cas, le fournisseur doit donner son accord pour autoriser l’affactureur à le régler directement et ainsi ne plus passer directement par le client

Si le factoring peut être imposé par le fournisseur à ses clients, notamment grâce à la confidentialité lorsque ceux-ci sont réticents, ce n’est pas le cas de lorsqu’il est inversé. Dans ce cas, le fournisseur doit donner son accord pour autoriser l’affactureur à le régler directement et ainsi ne plus passer directement par le client

Comment fonctionne l’affacturage inversé

L’affacturage inversé est mis en place à l’initiative d’un client de fournisseurs. Le client peut choisir de faire appel à une société d’affacturage pour un seul de ses fournisseurs ou pour tous ses fournisseurs. Dès qu’il reçoit une facture d’un fournisseur, le client la transmet à la société financière en charge de l’affacturage. Cette société verse alors au fournisseur, dans un délai moyen de 48 heures, les sommes dues par le client. Par la suite, le client règlera cette facture directement à l’affactureur dans un délai classique.

Pour le fournisseur, ce type de financement fournit trois grands services. En premier lieu, l’affactureur se charge de la gestion du compte client. En d’autres termes, l’affacturer se charge pour le fournisseur des démarches de relance ainsi que du recouvrement. Le second service fourni par l’affactureur au fournisseur est la garantie contre les impayés. Cela n’est pas la vocation première de ce type d’affacturage. Enfin, le dernier service fourni par l’affactureur est le financement anticipé. L’affactureur permet en effet le paiement comptant des factures, évitant alors l’attente du règlement du client. C’est généralement l’objet principal de l’affacturage inversé. Ce versement peut prendre place dès 24 à 48 h après la remise des factures.

Ces 3 services pour le fournisseur ne concernent que les créances du client ayant fait la demande d’affacturage. Toutefois l’entreprise peut également faire le choix d’étendre cela et ainsi utiliser le factoring pour ses autres clients, à condition que ces derniers soient approuvés par le factor

Combien coûte le reverse factoring ou affacturage inversé ?

Le client est le commanditaire de ce type d’affacturage mais c’est tout de même au fournisseur ayant accepté cette solution d’en payer le prix. Ainsi, lorsque le fournisseur reçoit l’avance des fonds de la part de l’affactureur, de ceux-ci sont déduits certains frais comme la commission d’affacturage, la commission de financement…

Ainsi, le fournisseur doit régler à l’affactureur une commission de service. Elle correspond généralement à un pourcentage du montant des factures transmises. Ce pourcentage varie entre 0,1 et 0,2% du montant total. En parallèle, une commission de financement est à payer pour le fournisseur. Il s’agit ici encore d’un pourcentage du montant des factures qui dépend de la durée séparant l’avance faite et le règlement reçu par l’affactureur de la part du client

REVERSE FACTORING

Quand utiliser le reverse factoring ?

Pour le client utiliser le reverse factoring est beaucoup plus intéressant quand il travaille avec de nombreux fournisseurs. Cela lui permet, en effet, de ne plus payer chaque entreprise mais tout simplement de réunir une grande partie ou l’intégralité de ses factures auprès d’un organisme financier tiers. Faire appel à une société d’affacturage simplifie alors la gestion du règlement des factures pour le client.

Toujours pour le client, il est intéressant de faire appel à ce factoring en début d’activité ou au lancement d’une nouvelle filiale de son entreprise. En effet, cela permet de voir ses commandes acceptées plus facilement grâce à la sécurité que présente cette solution. Cela permet également de donner une bonne image de l’entreprise auprès des fournisseurs avec lesquels il travaille grâce à des délais de paiement courts. Cela participe au développement d’une relation de confiance entre ces deux acteurs.

Il convient également d’utiliser l’affacturage inversé quand le fournisseur en a besoin. Cela doit donc répondre à ses besoins de trésorerie, notamment quand il existe un décalage, pouvant s’avérer dangereux pour l’entreprise, entre les entrées et les sorties d’argent. Cependant, certaines entreprises ne rencontrent pas ce besoin. Dans ce cas, il est préférable de mettre en place un affacturage inversé collaboratif. Le fournisseur pourra alors faire le choix d’affacturer certaines factures quand il en a le besoin et de ne pas en affacturer d’autres

LE REVERSE FACTORING : UN FINANCEMENT MODERNE
Rate this post